Torevitis

Libertin - Vins Keller - AOC Neuchâtel - 2018

A partir de CHF28.54

Effacer

Le(s) cépage(s) : Assemblage de Cabernet Sauvignon et Merlot

 

Le terroir : D’origine jurassique, les sols peuvent varier (pierreux et légers, parfois marneux et plus lourds, voire alluvionnaires et profonds) mais restent tous marqués par le calcaire, toujours abondant. La pauvreté des sols en matière azotée, source d’alimentation des ceps, ainsi que leur taux relativement élevés en divers sels minéraux offrent à Boris et son équipe une matière première idéale pour l’élaboration de grands vins de la « Petite Bourgogne » comme on se plait, à raison, à appeler le vignoble neuchâtelois !

Les raisins sont cultivés selon des méthodes respectueuses de l’environnement (normes Vinatura Swiss), avec des rendements limités et vendangés manuellement une fois la maturité idéale atteinte. La vinification est conduite en blanc de manière classique et l’élevage se fait uniquement en cuves.

 

Cette cuvée « Libertin » est un assemblage de cépages dit « bordelais », cultivé sur le terroir de la « Petite Bourgogne » suisse… Suffisant pour réunir les plus grands frères ennemis français ? Rien n’est moins sûr, mais l’originalité et la finesse sont, ici, au rendez-vous.

 

Dégustation et accords : La robe est d’un rouge sombre, aux reflets violacés. Dès le premier nez, puis confirmée au second, la ressemblance avec un vin bordelais frappe le dégustateur ; l’assemblage est en effet marqué par des arômes de petits fruits rouges et noirs mûrs. La complexité est, quant à elle, apportée par une belle typicité du Cabernet (cuir entre autres), mêlée à une palette d’arômes épicés. La bouche, fine et élégante, s’inscrit dans la continuité du nez.

 

Facile à boire mais soutenu et structuré grâce à des tanins fins, ce vin s’accordera à merveille avec du bœuf, de l’agneau, une chasse à poils ou à plumes, mais également sur des plats épicés ou des volailles !